image

Formation continue 2022

Professionnels de l’accompagnement humain, vous savez comme nous l’importance de nous former tout au long de notre vie.
Vous désirez effectuer des démarches de formation focalisées sur des thématiques liées à l’usage de la création dans l’accompagnement humain.

Chaque année nous proposons des ateliers, des séminaires ou des cycles de formation continue brefs ou longs aux professionnels de la santé, de l’art, du champ social ou éducatif ou, bien entendu, de l’art-thérapie.
Vous trouverez dans la démarche de L’ATELIER  le souci d’un cheminement créatif et rigoureux, adapté à différents champs d'intervention: thérapie, santé, lien social, pédagogie, entreprise.

Notre pédagogie est engagée, participante et créative, en cohérence avec le contenu de nos propositions et notre vision de l’art-thérapie.
Comme le thérapeute, le formateur est un passeur, il se garde d’un activisme personnel, de toute intervention interprétative intrusive, des étiquetages ou encore d’une position extérieure voyeuse et distante. Préférablement, il accompagne et soutient les émergences créatrices des étudiants tout en respectant les mystères nécessaires à l'imagination, au désir et à l'unicité de chaque personne ainsi que de chaque transformation existentielle.

Source et fruit de l’expression créatrice il y a un être humain que nous nommons le créant, lancé dans une vie créatrice au-delà des souffrances ou des événements de sa vie.


Programme de l’année


Thématique de l’année 2022 : Flair


Le flair, lié à la fois à l’odorat et à l’intuition a inspiré le thème de l’année. Il se réfère à une modalité, l’odeur, encore peu étudiée en art-thérapie et pourtant riche de vécus quotidiens et de pistes thérapeutiques. Il se réfère aussi à une certaine aptitude à sentir juste, à percevoir de manière intuitive les partenaires et à choisir avec sensibilité les bonnes réponses aux aléas de l’existence.

L’odeur est culturellement liée à la vie et à la mort. Dans la mythologie grecque, les animaux et les humains sont mortels car ils se nourrissent de cadavres puants, alors que les dieux sont immortels car ils hument de l’ambroisie. Dans le Cantique des Cantiques, le roi Salomon exprime son amour et sa passion, entre autres sens, par des odeurs évocatrices et attrayantes.

Le parfum est souvent porté pour sa force évocatrice d’une identité, d’une personnalité, d’une relation singulière. On dit que l’odeur guide nos choix sensuels et amoureux.

Le sens de l’odorat fait appel à des parties anciennes du cerveau. Lors de troubles et accidents vasculaires cérébraux, l’odorat est un des sens qui reste accessible à la relation d’accompagnement, et des art-thérapeutes s’en servent pour engager un processus créatif. Des souvenirs, des images, sont éveillés par le contact avec certaines odeurs. Nommer une odeur est en revanche souvent difficile, le mot semblant être éloigné de la sensation odorifère.

L’odeur mobilise, plus qu’aucun autre sens, l’orée du corps, entre le dedans et le dehors, ressentie par la simple respiration. Des films comme « Le festin de Babette », « Le parfum », ou encore « Chocolat », déploient des vécus et relations liés aux odeurs.

Le flair est la capacité animale de percevoir les odeurs. Certains animaux possèdent des capacités d’odorat phénoménales. Le contraire du flair est l’aveuglement ! A l’odorat qui permet de sentir juste, on oppose la vue, qui conduirait à se tromper.

Le flair est alors cette aptitude à aller au cœur de la vérité sans être distrait ou illusionné par les brillances et les coloris chatoyants de l’intellect et du savoir. Situé dans le temps présent et le lieu d’ici, le flair nous guide pour sentir le vivant et nous mettre dans son sillage, dans sa trace, sa piste. Le flair est à l’odeur et à la perception de la vie ce que le kaïros est au temps. Le flair permet de sentir plus que de comprendre ou d’expliquer. Il permet de sentir la qualité de la pulsation de la vie, bonne ou mauvaise, et d’offrir intuitivement une réponse sensible, une présence adaptée.

Le flair est une sorte de radar ou de GPS qui nous permet de nous diriger de manière créative et juste dans l’entrelacs des possibles. En thérapie, le flair permet au thérapeute de sentir et d’offrir à son patient une écoute sensible, accompagnante, stimulante, ouverte vers le déploiement créatif de sa vie.

On peut souhaiter que l’art-thérapie, qui rassemble science et art, soit dotée de qualités sensibles et intuitives tout autant que de qualités logiques, rationnelles et intellectuelles.

L’ATELIER fête ses 30 ans d’existence cette année. La rationalité et le flair nous ont guidés tout au long de ce parcours, que ce soit dans l’accompagnement thérapeutique, dans la structuration et la présence pédagogique ou dans les activités de gestion. Espérons que nous serons à l’avenir toujours habités par ce couple d’aptitudes et que nous saurons les écouter avec amour et attention afin de tracer un cheminement encore long dans les méandres d’un monde complexe et souvent chaotique.

Jacques Stitelmann et Soômi Dean


"Quoi que je dise, 
cela ne veut rien dire 
si ça ne vous incite pas 
à compléter mes idées par les vôtres". 
Robert Filliou